Reportage France 3 l'écrevisse de Louisiane

 

L'écrevisse de Louisiane, envahisseur indésirable de nos cours d'eau

Le 27 juillet 2017, un reportage a été mené par France 3 Télévision avec la participation du SMVT sur la chaussée de Pommiers à Saint-Jacques-de-Thouars. L'objet du reportage, la prolifération d'une espèce déjà connu du public ... l'écrevisse de Louisiane (Procambarus Clarkii).

 

Le SMVT a souhaité communiquer sur la prolifération de cette espèce qui a fait couler de l'encre cet été 2017. Les bas niveau du Thouet, en lien avec la longue sécheresse encourue, ont mis en évidence des importantes populations d'écrevisses qui, pour la plupart, font référence à l'espèce Procambarus Clarkii, plus communément appelée Ecrevisse de Louisiane. Si cette espèce est si médiatisée ce n'est pas par hasard, en effet, elle fait parti de la longue liste des Espèces Exotiques Envahissantes et, par conséquent, menace les écosystèmes de nos rivières.

 

L'Aphanomyces astaci (appelée vulgairement peste des écrevisses) est l'un des déséquilibres majeur causé par l'espèce. Les écrevisses de Louisiane sont en effet porteuses saines de cette maladie et la disséminent aisément dans les cours d'eau entrainant la mort de certaines espèces d'écrevisses autochtones, remarquables et protégées. La dégradation des berges par ses nombreuses galeries fragilisantes, la sur-prédation, et la compétitivité qu'elle impose aux autres espèces font de cette écrevisse un véritable poison pour nos cours d'eau.

 

Si les avancées scientifiques nous permettent d'affirmer que l'impact sur les écosystèmes aquatiques de France et d'Europe est fort, elles ne nous permettent pas encore de proposer de solutions à cette invasion.

Malgré cela, le SMVT est porteur d'actions sur cours d'eau favorisant le maintien des espèces autochtones et remarquables. Restauration d'habitats, maintien des berges, redynamisation des écoulements, limitation des dégradations par le bétails sont autant d'actions mise en place pour la préservation des habitats des cours d'eau et, par conséquent, en faveur de la reconquête de la biodiversité aquatique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour